Fermes d’avenir tour – 28/6/2017 – interview de nos bénévoles par Fabien Velasquez

Permakids

Permakids -> Merci à Fabien Velasquez  et la Bibliothèque en vadrouille pour son intérêt pour notre action.

Rencontre avec Stéphanie et Iris, deux jeunes femmes très impliquées dans l’antenne Belfortaine de cette jeune association qui de manière ludique, souhaite initier les plus jeunes aux vertus du jardinage. Un site Internet, une brochure pédagogique (très vivante et graphique de 15 pages) et des ateliers en situation constituent une panoplie concrète d’outils que l’association colporte avec elle au gré des invitations. Iris nous invite à écouter la conférence de Pierre Rabhi, (TED donnée en 2011 et à visionner aussi les film Demain et « Solutions locales pour un désordre global » (de Coline Serreau).

Retrouver l’interview sur bande sonore  : http://mediatheque.communaute-emg.net/?p=3661 sous la rubrique Permakids : Iris et Stéphanie parlent de la permaculture…

La bibliothèque en vadrouille n°111 voir sur sujet sur le lien ci-dessus

 

C’est en Indre-et-Loire que l’association Fermes d’avenir a vu le jour créée par Maxime de Rostolan qui s’exprime en ces termes dans une tribune parue dans Libération en octobre 2015 : « Depuis plusieurs années, nous réalisons que l’agriculture est au carrefour des grands enjeux de société : l’environnement, la santé, l’emploi. L’approche conventionnelle, qui repose sur une mécanisation croissante et des recours massifs à la chimie, toute verte soit-elle, a des impacts réels sur chacun de ces piliers nécessaires à notre équilibre. Les algues vertes, la pollution des nappes phréatiques ou les perturbateurs endocriniens ne sont que quelques indicateurs parmi d’autres, mais le plus préoccupant, à l’heure où l’emploi est le souci majeur des Français, est que cette agriculture nécessite sans cesse moins de bras grâce à des tracteurs puissants et des fermes de plus en plus automatisées. »

Ce propos résume bien l’une des préoccupations de cette association : montrer que « le vrai besoin, collectif, humain, ce n’est pas de faire de l’argent, mais bien de satisfaire l’essentiel en assurant à boire, à manger, un toit, des moyens de transport, des liens sociaux de qualité à l’ensemble des humains sans distinction. La permaculture repose sur plusieurs principes, dont les 3 principaux représentent l’éthique, le socle : prendre soin de la terre, prendre soin des humains, partager équitablement les ressources. »

Le FAT 2017, c’est un Festival Absolument Trippant, Formidable Aventure Terrienne sur les routes de la France Agricole des Terroirs, à la rencontre des
Fermiers Acteurs de la Transition. Folie Agroécologique Totale, Falorisant les Alternatives Transposables pour Franchement, Activons-nous Tous, y a une
Folle Ambiance sur le Terrain, C’est le Fermes d’Avenir Tour !!!

Rencontre avec Martine Pauluzzi et Emmanuel Formet, élus à Danjoutin

Conversation pendant que s’effectuent les réglages du film projeté le soir. Pour ces deux élus convaincus, il s’agit de poursuivre des réalisations entreprises depuis un an et demi intègrées pleinement dans le projet communal (Jardins partagés,…). Dès mars 2017, le programme de cette étape s’est progressivement élaboré : choix des activités (mandalas, massages) et des visites des exploitations pour les enfants et les adultes. Des interventions toutes bénévoles. Martine précise que cet accueil d’une étape du FAT, « renforce la conviction d’aller dans le bon sens : beaucoup de personnes veulent faire des choses mais ne savent pas forcément comment s’y prendre, ce « forum » de 3 jours donne quelques réponses et permet aux gens de se rencontrer ». Ainsi, ce fut le cas dès la fin de la projection du film Grandir Heureux, où une maman apostropha l’assistance pour connaître quels étaient les parents soucieux de réfléchir à une autre forme d’école et prêts à s’engager pour en discuter ensemble.

La commune a également décidé d’installer des boites à livres dans la commune, une initiative qu’on ne peut que saluer. Martine recommande de visionner le film Demain (Disponible en deux exemplaires à la médiathèque départementale, à Delle et Belfort) et Emmanuel nous invite à lire ou relire Indignez-vous de Stéphane Hessel (Disponible également en un exemplaire à la MDTB).

 
 FAT : trois des organisateurs s’expriment : Chloé, Raphaël et Romain
 
 
 Après la projection de L’éveil à la permaculture réalisé par Adrien Belley (venu à Danjoutin rencontrer les participants de cette étape de la ferme d’avenir), nous discutons avec trois jeunes organisateurs pétillants, fervents défenseurs des valeurs déployées par ce projet itinérant. Ludique et pédagogique, le film d’Adrien Belley pointe plusieurs enjeux liés à la permaculture (projet de vie, projet global, écologique et agricole).

Issus de contextes professionnels variés, plusieurs témoins apparaissent à l’écran : agronomes, formateur, ancien étudiant en sciences politiques, etc.… autant de profils diversifiés qui montrent que la permaculture conquiert de nouvelles couches de la population. Quelques personnes interviewées dans le film : Hugo Carton, François Léger, Pascal Depienne, Jessy & Andy  Darlington, J-P Beau-Douëzy, E. Escoffier,…

Le nom du fondateur de la permaculture est bien entendu cité : Bill Molisson (1928-2016).

 
 Parmi l’un des conseils de notre trio du moment, le nom de Masanobu Fukuoka (1913-2008) apparaît via Romain qui cite l’ouvrage « La révolution d’un seul brin de paille : une introduction à l’agriculture sauvage« , comme une lecture fondamentale l’ayant orienté vers une prise de conscience active. Écoutez un fragment d’un texte de Fukuoka lu lors d’un précédent billet, en mai 2016 paru aux éditions des temps donnés.

Enfin, parmi les échanges qui ont suivi la projection, Monsieur le Maire de Danjoutin a tenu à rappeler avec pertinence que « Le macroscope : Vers une vision globale », l’ouvrage de Joël de Rosnay paru en 1975, posait des questions que l’on retrouve dans le film d’Adrien Belley.

Légende : Le four à pain et la librairie nomade : quand nourritures terrestre et spirituelles font bon ménage…

Bibliographie : Tous les ouvrages ci-dessous sont disponibles à la médiathèque départementale :